Petitcrayon

Le plaisir de la lecture

Comment bien utiliser la roue chromatique ?

Petitcrayon » Actu » Comment bien utiliser la roue chromatique ?

Pour réussir et sublimer vos décorations, il vous faut utiliser la roue chromatique et ainsi bien combiner vos couleurs. La roue chromatique ou cercle de couleur vous permet de bien marier les couleurs. Avec lui, vous arrivez à choisir les bonnes couleurs qui s’associent ensemble ou non. Chaque couleur communique un message différent selon son utilisation pour la création d’un visuel accrocheur. Les groupes de couleurs agréables à l’œil sont appelés harmonies chromatiques. Ces associations de couleur basées sur des positions spécifiques du cercle de couleur sont idéales pour faire de la peinture ou du dessin. Voici des conseils pour vous permettre d’utiliser la roue chromatique correctement.

Qu’est-ce que la roue chromatique ?

La roue chromatique a vu le jour lorsque le physicien Isaac Newton a noté les six couleurs d’un spectre qu’il a identifié en passant de la lumière blanche à travers un prisme. Une étude approfondie a été menée sur les effets psychologiques de chaque couleur et les relations entre elles. Cela a donc produit la théorie de couleurs. 

A lire aussi : Appliques murales : dans quelles pièces les installer ?

C’est un ensemble des grandes lignes que les artistes et les créatifs utilisent pour faire des choix de couleurs permettant d’atteindre des objectifs spécifiques, des harmonies chromatiques. Suite à la théorie des couleurs, la roue chromatique a été la ligne directrice la plus importante. En réalité, c’est la représentation graphique de toutes les relations entre les couleurs ou teintes. 

En ajoutant du noir à une couleur, on obtient une nuance. C’est une version plus riche et plus sombre de cette couleur. En opposé, en ajoutant du blanc à une couleur, on a une teinte, cette version est plus claire.

En parallèle : Protégez votre toiture avec nos services de couvreur à vitry sur seine !

Pour bien comprendre le cercle de couleurs, il est important de savoir qu’il est divisé en trois catégories principales. Les couleurs primaires ne peuvent pas être reproduites par le mélange des couleurs entre elles. 

Cependant, à partir de ses trois couleurs, on peut obtenir toutes les autres. Il s’agit des trois couleurs au centre notamment le cyan bleu, le jaune et le rouge magenta. Les couleurs secondaires sont l’orange, le violet et le vert. 

Le mélange par exemple du jaune et du bleu donne le vert. Les couleurs tertiaires sont rassemblées dans le cercle autour. Elles se situent entre les deux catégories de couleurs précédentes. C’est en combinant une couleur secondaire et une primaire qui se suivent qu’on les crée. C’est l’exemple de l’orange et du rouge qui donne le rouge orangé. 

Utilisation de la roue chromatique.

Nous vous présentons maintenant les différentes manières d’arranger les couleurs pour obtenir les harmonies chromatiques. Vous êtes aptes à reconnaître les couleurs donc la roue chromatique peut vous permettre d’identifier rapidement les couleurs complémentaires à une couleur choisie. En effet, ce sont les deux couleurs qui entourent votre choix. Pour harmoniser le vert, vous verrez qu’il faut utiliser le vert clair et le bleu turquoise. 

Vous pourrez aussi retrouver les couleurs complémentaires opposées. Pour les identifier, vous devez observer les couleurs qui s’opposent dans le cercle chromatique. C’est le cas du rouge et du vert. Les couleurs contrastées ajoutent une touche d’audace et attirent fortement le regard. 

En un clin d’œil, vous trouverez les couleurs chaudes et les couleurs froides en coupant la roue en deux entre le vert clair et le jaune. Ainsi, en utilisant une partie du cercle, vous aurez un même type de couleur pour donner une ambiance à votre décoration.

Les groupes triadiques 

C’est une harmonie obtenue avec trois couleurs qui se trouvent à intervalles égaux sur le cercle de couleur.

Les groupes tétraédriques

C’est un groupe de deux ensembles de couleurs complémentaires encore appelé doubles couleurs complémentaires. Ces quatre couleurs forment un rectangle sur la roue. Le rouge, le vert, le violet et le jaune constituent un groupe tétraédrique.

La roue chromatique analogique 

Les paillettes analogues sont créées en combinant trois couleurs qui sont placées l’une après l’autre sur le cercle de couleur. Vous aurez un contraste extrême tout en étant subtil.

La palette monochrome 

Ce n’est pas vraiment une palette, car elle est composée d’une seule couleur. Mais elle le devient en y ajoutant du gris, du noir ou du blanc. Vous pourrez créer une teinte, une nuance et un ton juste avec cette technique. 

Quelques couleurs particulières

Il y a quelques couleurs importantes qui ne font pas partie de la roue chromatique. Ce sont le noir, le blanc, le marron et le gris. Elles n’ont pas de longueur d’onde spécifique, ce qui les rend impossibles à intégrer dans cette roue. Certains pensent même que ce ne sont pas des couleurs. Mais elles peuvent facilement être utilisées comme couleur primaire ou couleur d’accent. 

 

Comment bien utiliser la roue chromatique ?

Retour en haut