Comment dessiner un loup ?

Le loup est un animal sauvage qu’on retrouve souvent dans les forêts, les zones tempérées et polaires. Il est couvert d’une grande fourrure généralement de couleur grise et a une espérance de vie de vingt-ans environs. Bien que surprenant, cet animal est très social et très craintif. En raison de sa personnalité fluctuante, beaucoup de passionnés d’animaux prennent du plaisir à le connaitre notamment en le dessinant. Voici comment dessiner un loup.

Première astuce : Savoir reproduire la tête du loup

Pour dessiner convenablement le loup, il faut avant tout être capable de réaliser sa tête. Ainsi, on recommande de faire un cercle et des lignes en couleur qui serviront de repères.  En effet, la ligne verticale du milieu représentera la moitié de la tête et il faudra tracer une courbe horizontale. Elle va permettre le placement des yeux et des oreilles du loup. 

A lire aussi : Le top 3 des meilleures plantes pour apporter une belle atmosphère dans votre cuisine !

Il restera maintenant trois lignes en forme de courbes pour rendre plus précis la tête du loup.  Conformez-vous aux repères afin de dessiner la tête de cet animal puis supprimez-les.  Évidemment, le loup est un animal poilu, alors on suggère de représenter ses poils pour procurer plus de forme à la tête. 

Après un dessin, vient la phase de coloriage. Dans ce cas, si on souhaite le faire, l’idéal est de prendre appui sur une photo afin de bien nuancer les couleurs.  Le contour des yeux, le cou, les joues sont souvent représentées dans des tons clairs. Le museau et le reste du haut de la tête seront bien assortis avec une base de gris clair. 

En parallèle : Maçon à Vaucluse: trouvez des professionnels à votre service !

Deuxième astuce : Reproduire un loup qui hurle

Hurler est une habitude propre aux loups. Cela suppose que dessiner un loup implique également de le faire sous toutes ses formes. La reproduction d’un loup hurlant consiste à réaliser deux cercles, celui du haut étant plus petit que celui du bas. On recommande que l’un des cercles soit petit, car il servira à dessiner la tête des yeux et les oreilles du loup. 

 Avec le cercle supérieur, on aura juste à dessiner la gueule de cet animal. Ensuite, effacez tout comme au niveau de la première astuce les repères afin de dessiner les poils. Mettez enfin quelques couleurs et le résultat sera un loup réaliste.

Troisième astuce : Réalisation proprement dite du loup

Comme dit en amont, lorsqu’on maîtrise ces deux différentes étapes, on peut facilement dessiner un loup avec tout son corps. L’idée, c'est de poser d’abord les bases en dessinant notamment deux grands cercles. Un cercle représentera l’avant du corps avec les épaules et l’autre l’arrière-train.

Reproduisez encore cette figure, mais plus en petite cette fois-ci et associez-la à l’avant du corps. Les flèches sont utilisées ici à titre de repères pour recopier les mensurations nécessaires à l’obtention d’un loup bien proportionné.  Ainsi, la longueur des grands cercles est équivalente à celles des pattes. Il faut savoir que le demi diamètre d’un grand cercle correspond à la distance qui en sépare deux. 

Ensuite, l’autre étape consiste à réaliser une esquisse. Il s’agira donc de joindre les courbes aux lignes pré-dessinées pour obtenir le loup. Une fois le loup représenté, supprimez les traces du repère d’orientation. Puis, posez finement les poils au crayon. 

Outre cela, il est conseillé de compléter le pelage de l’animal sujet du dessein. Pour cela, obtenez une peinture de préférence en blanc et noir et joignez au crayon suffisamment de fourrure. Ce détail est important si on veut être certain de frôler le réalisme. 

Enfin, vient le coloriage du rendu. A ce niveau, il est recommandé de prendre exemple sur une image ou une photographie qui montre clairement un loup. Restez donc fidèle aux positions des différentes teintes à appliquer sur votre œuvre puis le tout est joué. Le dessein du loup est prêt.

Quatrième astuce : Faire un loup en position assise

Une autre façon de dessiner cet animal est de le reproduire dans l’une de ses autres positions connues. En effet, à ce niveau, on retrouve les mêmes formes de départ pour le dessin du loup. Cela signifie que le cercle inférieur représente la tête et les deux épaules. Les cercles supérieurs devront être collés et il faut s’assurer que le diamètre de ces figures correspond aux dimensions des pattes.

Après, faites la liaison de toutes les formes pour dessiner le loup assis. Concernant la tête, la ligne du milieu sera utilisée pour le placement des yeux. Supprimez les marques et affinez les traits tout en réalisant les poils. Enfin, le reste de la représentation consiste à suivre les mêmes étapes qu’au niveau des premières idées de dessein.